A message to ABIE France members from H.E. Ambassador Berne

Dear ABIE France members,

It is an honour for me to be appointed Australia’s Ambassador to France, particularly at this time, when the relationship between our countries has never been stronger.

Australia and France work side by side in many arenas – for example to combat terrorism and defeat ISIS in the Middle East, to fight climate change and protect marine ecosystems and coral reefs in the Pacific, and of course the 50-year partnership to deliver the contrat du siècle that is the Future Submarine Program.

In my role as Ambassador over the next three years, I want to build on these foundations and cement Australia’s position as a partner for France of the highest order. To achieve this, I am focused on three main priorities.

With ABIE’s help, I want to advance the proposed Free Trade Agreement with the European Union, which has enormous potential to deliver win-win solutions for French and Australian businesses and open export and investment opportunities in both directions.

The FTA will also help to deliver on the various dimensions of the Future Submarine Program, including the multitude of science, industry and innovation opportunities it presents.

In 2018 Australia and France will together honour our shared sacrifice in the First World War, a key moment of which will be ANZAC Day, which will see the opening of the Sir John Monash Centre and the Centenary of the Battle of Villers-Bretonneux.

I am excited to work with ABIE France to help achieve these aims, in particular to continue increasing the breadth and diversity of trade and investment opportunities which we hope the Future Submarine Program and the Free Trade Agreement with the European Union can help to unlock and support.

There is much more we can do together to further our common interests and goals and I know I can count on your support.

Chers membres d’ABIE France,

C’est pour moi un honneur d’être nommé ambassadeur d’Australie en France alors que les relations entre nos deux pays sont au plus haut.

L’Australie et la France travaillent main dans la main dans bien des domaines, notamment la lutte contre le terrorisme et Daech au Moyen-Orient, contre le changement climatique, pour la protection des écosystèmes marins et des récifs coralliens dans le Pacifique, et bien sûr le « contrat du siècle » : le programme de futurs sous-marins qui lie nos deux pays pour les cinquante prochaines années.

Au cours de trois prochaines années, je veux, en tant qu’Ambassadeur, m’appuyer sur ces fondations pour renforcer la position de la France en tant que partenaire de premier rang. Pour ce faire, j’ai établi trois priorités.

Avec l’aide d’ABIE, je veux faire progresser le projet d’accord de libre-échange avec l’Union Européenne, qui recèle l’extraordinaire potentiel : solutions gagnant-gagnant pour les entreprises françaises et australiennes, nouvelles opportunités en matière d’export et d’investissements dans les deux sens.

Cet accord facilitera également la mise en œuvre des nombreuses facettes du Programme de futurs sous-marins, notamment dans les domaines de la science, de l’industrie et de l’innovation concernés par ce programme.

En 2018, l’Australie et la France rendront hommage ensemble à nos soldats qui se sont sacrifiés durant la Première Guerre mondiale. Le temps fort de ces commémorations sera l’ANZAC Day, qui verra l’ouverture du Centre Sir John Monash et du centenaire de la bataille de Villers-Bretonneux.

Je me réjouis de travailler avec ABIE France pour atteindre ces objectifs, en particulier afin de développer la portée et la diversité des échanges et des investissements qui, je l’espère, seront libérés et facilités par le programme de sous-marins et l’accord de libre-échange.

Nous pouvons travailler ensemble sur bien d’autres questions pour promouvoir nos intérêts et objectifs communs et je me félicite de pouvoir compter sur votre soutien.